5 tendances qui révolutionnent la vidéo numérique

innovations-video-numerique

La vidéo numérique ne cesse de connaître des innovations, en matière de production mais également de diffusion. Comment les ruptures technologiques et d’usage viennent-elles impacter les formes d’écritures ? Voici notre sélection de 5 innovations à suivre.

La démocratisation du matériel semi-pro

Appareils photo ou smartphones 4K, plus besoin de matériel lourd pour obtenir des résultats de pro. Cette démocratisation crée de nouveaux usages chez les amateurs, notamment chez les plus jeunes, venant ainsi casser les codes et les formats pour en formaliser de nouveaux : filmer à la verticale avec son smartphone, subjectiver le caméraman en le faisant apparaître sur la vidéo grâce à une caméra GoPro ou une perche à selfie…

La docu-fiction WEI or DIE réalisée par Simon Bouisson, cristallise ces nouveaux usages en mettant en scène, sur fond de thriller social, des étudiants en train de se filmer durant leur week-end d’intégration. La forme est saisissante ; le spectateur peut visualiser les heures précédant la mort d’un étudiant, en choisissant des sources vidéo multiples aux supports variés : smartphones, caméra GoPro, appareil photo, caméra de surveillance, drones… récupérés par la police. Les contenus ont été synchronisés et regroupés en séquences sur une timeline. Il est donc possible de se mettre dans la peau d’un enquêteur (ou d’un monteur) en choisissant son angle de vue parmi 2 à 5 sources par séquence, de manière linéaire avec possibilité de revenir en arrière : immersion garantie.

Les réseaux sociaux et la vidéo

On assiste depuis quelques temps à l’éclosion de nouveaux réseaux sociaux faisant la part belle à la vidéo : Snapchat, Périscope et Vine. Les plateformes plus « traditionnelles », lorsqu’elles n’arrivent pas à racheter leurs concurrents, développent elles aussi de nouvelles fonctionnalités vidéo, tournées vers le live ou l’éphémère et incitant fortement l’internaute au visionnage grâce à l’autoplay sur Facebook ou Twitter par exemple.

Un point commun : le format court 

  • Vine permet la publication de mini-clips de 6 secondes
  • Snapchat envoie des vidéos visibles 10 secondes maximum par le destinataire
  • Instagram offre la possibilité de diffuser des vidéos de 15 secondes

On estime que le format idéal pour garder l’attention du spectateur est de 90 secondes et que l’accroche doit se faire en 5 secondes.

Anne Horel, une artiste française fan de Vine, a décidé de partir à la rencontre des viners les plus créatifs de la planète et elle a dressé une vingtaine de portraits sur 6secondpeople.

La diffusion de vidéos en live

Le direct, désormais possible sur mobile, a pu se déployer grâce à l’essor de la 4G. Google Hangout et Periscope ont été les pionniers dans ce mode de diffusion et Facebook n’a pas tardé à s’emparer du sujet avec une fonctionnalité dévoilée en août dernier : LiveVidéo, toujours en phase de test aux Etats-Unis. Cette nouvelle tendance pousse à concevoir de nouveaux formats notamment dans le cadre des médias d’information.

FranceLive est une web TV qui se décline en 14 webapps couvrant l’actualité de plusieurs villes de France sur des sujets « glocaux ». Nous avions assisté à une présentation aux Studios de l’Ile lors de la Digital Week. Elle accorde une grande place au live ou au near-to-live avec des interviews souvent menées sur Skype et des réactions du public en direct. Pour ce faire, la chaîne a dû réinventer des formats d’encapsulage avec des titrailles générées sur le vif, enrichies graphiquement.

Vidéo par drone

Cette pratique qui produit des vues aériennes immersives est réglementée en France depuis 2012 afin d’éviter l’intrusion et l’espionnage sur des sites sensibles, et pour des raisons de respect de la vie privé. L’encadrement sera prochainement remis sur la table des discussions européennes.

Pour utiliser un drone, il faut donc respecter les 3 points suivants :

  • Détenir un brevet ULM
  • Piloter un drone homologué
  • Respecter des scenarii de vols

Le premier événement européen de drones civils a été lancé en septembre dernier à Nantes, le Drone Festival Experience :

La vidéo 360°

La 360° va pouvoir se développer plus facilement avec la commercialisation de la caméra Giroptic et de la caméra GoPro Odyssey. Pour le spectateur, deux moyens de visionnage s’imposent : l’Occulus Rift, un casque de réalité virtuelle, et la Google Cardboard, des lunettes en carton à placer sur son smartphone.

L’arrivée du format natif 360° chez Facebook et Youtube sonne bien l’avènement de ces vidéos d’un nouveau genre. Certaines marques ont déjà investi le terrain pour engager davantage leur consommateurs, c’est le cas de RedBull notamment.

Mais les questions sont nombreuses quant au processus d’écriture : que proposer au spectateur lorsqu’il est libre de regarder où il veut ? Quelle mise en scène adopter pour qu’il ne s’ennuie pas et attirer son attention sur des actions importantes ? L’expérience utilisateur est donc primordiale, comme dans la conception d’un jeu vidéo, et il est fort à parier que le son aura également un rôle déterminant pour orienter le spectateur dans l’espace visuel.

Google apporte quelques éléments de réponses sur ces nouvelles formes d’écritures dans son application Spotlight Stories et son making-off.

Laisser un commentaire